DAMPIERRE.incendie en 1852

création :02/03/2016

             

                                   INCENDIE à DAMPIERRE en 1852

 

      « Un incendie a détruit à Dampierre les Conflans dans l'après midi du 23 octobre

la presque totalité de la maison habitée par la veuve Augustin Marie et sa famille. Le grangeage a été entièrement consumé, il ne reste debout qu'une faible partie du corps de logis.

      L'évaluation approximative des pertes les fait monter à 10 000 F. La maison n'est pas assurée .

     Ce sinistre menaçait de devenir plus grave encore . Mais le maire de Dampierre, M. Chantret, secondé par les gendarmes Bernard et Lambert de la brigade de St Loup, a rapidement organisé les manœuvres qui pouvaient le plus efficacement empêcher les flammes de se propager.

A ces premiers secours sont venus bientôt se joindre les ouvriers et la pompe de l'usine de Varigney, ainsi que les pompiers et les habitants de Jasney, d'Anjeux et de Conflans. A l'aide de ces moyens réunis, on a pu arrêter l'incendie et le circonscrire dans son premier foyer.

       On cite parmi les personnes qui ont rendu le plus de services les sieurs Coppey, maréchal-ferrant à Dampierre, Joseph Calland, maçon et Servin, garde champêtre de la commune ; M. le directeur, les employés, le sieur Denis et tous les ouvriers de la forge de Varigney, le percepteur, le notaire, le garde forestier, les pompiers de Jasney et surtout le sieur Dufour, le garde forestier et les pompiers d'Anjeux, l'adjoint, les pompiers de Conflans et surtout les sieurs Joseph Bonard, Jean-Baptiste Rondot ,Nicolas Allamassé et Lemoine qui sont restés sur le théâtre de l'incendie, avec la pompe de Conflans, jusqu'à dix heures du matin du 24

    L'incendie est attribué à l'imprévoyance d'un sourd-muet, fils de la veuve Marie »

 

       sources : Journal de la Haute Saône du 30 octobre 1852

Ajouter un commentaire

 
×