les curés et le serment-1792

création : 28/12/2017

          

      LES CURES DE DAMPIERRE et LE SERMENT A LA CONSTITUTION CIVILE DU CLERGE en 1791.

 

     Par décret de l'Assemblée Nationale en date du 24 Août 1790, tous les ecclésiastiques doivent prêter serment à la constitution civile du clergé ; La cérémonie du serment se déroulera à l'église un dimanche après la messe en présence du conseil général de la commune et des fidèles.

Les serments se dérouleront en janvier et février 1791.

Le serment : «  Je jure de veiller avec soin sur les fidèles de la paroisse qui m'est confiée, d'être fidèle à la Nation, à la Loi, au Roi et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale »

Ceux qui ne prêtent pas serment renoncent à leur office et seront remplacés.

Le curé de Dampierre, Nicolas Bailland, ayant refusé de prêter serment s'exile en Suisse ;

Voici le laissez-passer délivré à Dampierre :

« Laissez-passer le dénommé Nicolas Bailland, français, prêtre insermenté domicilié à Dampierre, district de Luxeuil, département de Haute Saône, âgé d'environ 29 ans, taille de 5 pieds un pouce, cheveux et sourcils blonds, yeux gris roux, menton rond, bouche petite, nez rond, front étroit, lequel déclare vouloir se retirer en Suisse par Molans, Saulnot, Montbéliard à Porrentruy et sortir avant l'expiration du terme accordé par la loi depuis la publication faite le neuf du présent mois.

Prêtez lui aide et assistance en cas de besoin.
Délivré en la maison commune de Dampierre ce 10 septembre 1792. »

 

Un nouveau curé assermenté

 

     Le 6 Novembre 1792, devant la municipalité et la plupart des habitants convoqués, Claude François VERDET, curé de Dampierre a prononcé à haute et intelligible voix : «  Je jure d'être fidèle à la Nation et de maintenir la liberté et l'égalité ou de mourir en la défendant »

 

source : Archives communales de Dampierre lès Conflans.

 

Ajouter un commentaire