Les prévôtés

 

                                                                                             Les prévôtés.

     Les prévôtés étaient dans l'ancienne organisation judiciaire primitivement seigneuriales unies au domaine royal en même temps que le fief dont elles faisaient partie. Leurs officiers étaient nommés directement par le Roi ( quelquefois exceptionnellement par le directeur des domaines royaux de la province.) Ils constituaient les fonctionnaires royaux les plus inférieurs de l'ordre judiciaire et les appels de leurs sentences étaient portés devant les bailliages comme ceux des juges seigneuriaux.

     Dans l'étendue du département de Haute Saône actuel on comptait avant 1789, de nombreuses prévôtés: Jussey, Cromary,Villars le Pautel, Montaigu (1), Avrigney, Jonvelle,Vaivre, Granges (le Bourg), Port sur Saône, Faucogney, Héricourt, Montjustin, Chariez, Montbozon,Vesoul, Cirey, Luxeuil, Gray, Passavant, Conflans, Fleurey. Celles de Jussey et de Montjustin avaient une très ancienne origine.

     Au XV° siècle, on voit que leurs officiers sont déjà nommés par les ducs-comtes de Bourgogne. Après la conquête de la Franche Comté en 1674, elles furent unies au domaine royal comme toutes les propriétés et tous les droits des comtes de Bourgogne. Il faut en excepter la prévôté de Conflans en Bassigny, aujourd'hui Conflans sur Lanterne, qui a toujours dépendu du Duché de Bar ( Lorraine).

(1) Commune de Colombier

 

Sources : Archives départementales de Haute Saône ( fonds d'archives anciennes)

 

Ajouter un commentaire