Napoléon III à VARIGNEY

Napoléon III

création : 05/12/2015

dernière mise à jour : 27/12/2015

                                                                   VISITE DE L'EMPEREUR NAPOLEON III

                                                                      (« Journal de la Haute Saône » juillet 1857)

 

    l'Empereur Napoléon III avait fait un bref arrêt à St Loup le 18 juillet 1857 pour se rendre à Plombières. Il avait promis au maire de revenir dans quelques jours. Il y est repassé le mercredi 22 « en allant aux forges de Varigney »

« Cette auguste promesse n'a pas tardé à se réaliser, et, mercredi dernier, le chef de l'Etat traversait de nouveau St Loup, se rendant aux forges de M. Patret à Varigney.

Prévenus cette fois quelques instants à l'avance, les autorités municipales et les fonctionnaires des diverses administrations ont pu se réunir en corps et recevoir S.M. à l'entrée de la ville, sous un arc de triomphe élevé en son honneur. Des jeunes filles lui ont offert des bouquets. L'Empereur a accueilli les paroles de remerciements adressées par le maire avec la bienveillance qui est une des plus excellentes qualités de son cœur, et a remis une somme de 1 000 fr. pour être consacrée au soulagement des malheureux.

La voiture impériale a traversé la ville au pas ; de toutes parts on y jetait des bouquets et des fleurs.

De la route de Saint loup à Varigney, tout le chemin jusqu'à l'usine était décoré de guirlandes, et l'usine elle-même était parée de la manière la plus remarquable. Tous les ouvriers, un drapeau à la main, attendaient l'Empereur, et l'ont accueilli avec des cris de joie qui ont paru toucher vivement Sa majesté. L'empereur a visité, pendant près d'une heure et demie, les ateliers dans les moindres détails, causant en connaisseur des travaux de fonderie avec M. l'ingéniur Ricot ; il a voulu voir couler plusieurs pièces importantes. En quittant l'établissement, il a témoigné sa satisfaction de ce qu'il y a remarqué et de la bonne tenue des ateliers. S.M. venait d'assister à la coulée d'une énorme pièce destinée aux travaux du chemin de fer. On l'a prié de porter son attention sur une autre coulée qui allait avoir lieu en sa présence. Celle-ci a bientôt dessiné sous les yeux de l'Empereur, en beaux caractères de fonte rouge : VIVE N.III  ! Au même instant les cent cinquante ouvriers de la forge répétaient avec énergie le cri de Vive l'Empereur !. S.M. A paru fort touché de l'à-propos.

Au moment où l'Empereur allait remonter en voiture, les jeunes filles de l'usine lui ont offert une petite coquelle en fonte destinée au Prince impérial. S.M. a loué la beauté de ce produit de l'usine et l'a gracieusement accepté , non sans remettre un gage de sa munificence à l'une des jeunes filles.

L'Empereur fort satisfait de sa visite aux importants établissements métallurgiques de Varigney, a promis de revenir l'an prochain »

    Un bouquet d'épis de blé cueilli par l'Empereur est offert au maître de forges. Ce bouquet ainsi que la plaque marquant cet événement qui été coulée en sa présence sont toujours conservés précieusement à Varigney.

 

Ajouter un commentaire