Soldats tirés au sort- 1786

création : 25/12/2017

    

          SOLDATS TIRES AU SORT en 1786

 

     Des soldats de la milice de Lorraine étaient tirés au sort. Voici le compte tendu d'un tirage au sort concernant Dampierre en 1786 sous Louis XVI .

La milice est sous l'ancien régime, une troupe auxiliaire active. Elle fut créée par Louvois, Ministre de Louis XIV, en 1688. Elle était composée de 25 000 hommes choisis parmi les célibataires ruraux recrutés par tirage au sort dans les paroisses

 

     «  mandement pour le tirage au sort - Troupes provinciales 1786

Subdélégation de Lamarche(*), Canton de Conflans, Communauté de Dampierre .

     De par le Roi, Jean-Baptiste François Moulins de la Porte, Chevalier, Conseiller du Roi, Maître des requêtes honoraire de son hôtel, Intendant de Justice,Police et Finances, Troupes, Fortifications et frontières de Lorraine et Barrois.

     Il est ordonné au maire de la Communauté de Dampierre comprise dans l'arrondissement des paroisses qui composent le canton de Conflans, d'amener par devant le Sieur de Thabouret, subdélégué à Lamarche, le samedi 11 mars 1786 à 7 heures du matin, les garçons et hommes veufs depuis plus de deux ans sans enfants, de 18 ans au moins et de 40 ans au plus, sans exception, conformément à l'ordonnance du Roi du 1° décembre 1774, à l'effet de d'être procédé par la voie du sort à la levée du nombre de soldats que les communautés doivent fournir suivant l'état de répartition par nous arrêté...

     L'an 1786, le onzième jour du mois de mars, Nous Nicolas Henry de Thabouret pour procéder à la levée de 2 soldats provinciaux par la voix du sort entre les garçons et hommes veufs du canton de Conflans.

     Nous les avons fait assembler à l'Hôtel de ville de Lamarche où les Maires et Echevins nous ont remis l'état général desdits garçons ou hommes veufs sans enfants pour reconnaître si tous étaient présents et que les nommés quoique appelés à différentes fois n'ont pas comparu, nous les avons déclarés Fuyards...

     Après appel des présents, nous avons trouvé que le nombre s'est monté à 50.

Et ayant procédé ensuite à l'examen de ceux qui se sont prétendus exempts de tirer, soit en vertu de privilèges accordés par le Roy ou par des exemptions particulières accordées par Sa Majesté aux Duchés de Lorraine et de Bar soit par des infirmités ou défaut de taille. Nous avons trouvé dans le cas d'être renvoyés : par exemption : 14, par infirmité : 1, par défaut de taille 2. total 17 qui ont été renvoyés sur le champ dans leur paroisse. Il n'est resté que 33 pour tirer au sort .

     Le sort est échu aux nommés Joseph JULLIEN et Pierre PIX lesquels nous avons déclaré Soldats provinciaux pour servir pour le canton pendant six années.. »

 

     (*) Lamarche est une commune des Vosges où siégeait le subdélégué qui administrait le canton de Conflans ( Conflans, Dampierre, Hautevelle et Girefontaine) qui faisait partie de la province de Lorraine et Barrois.

 

Notes : Les religieux et les nobles ne participaient pas au tirage.

            Les soldes de miliciens sont prélevées sur les paroisses dont les habitants sont taxés

proportionnellement au montant de la taille (impôt)

            L'habillement et l'armement ( épée et mousquet) sont fournis par le Roi. Les paroisses fournissent les chemises, un chapeau, une veste, une paire de souliers et de guêtres.

 

sources : La milice en Franche Comté ( Françoise GAUDART)

               Archives départementales Haute Saône

 

 

Ajouter un commentaire