le chauffage, les fourneaux

 

création : 05/12/2015

dernière mise à jour :06/02/2018

 

                                        Varigney uv

 

    

 

                      LES FOURNEAUX DE VARIGNEY

 

    Dans notre région au climat rude, le chauffage a toujours été un souci pour les habitants.

La domestication du feu par notre ancêtre« l'homo hérectus » date de 450 000 ans.

Le feu était alors utilisé directement sur le sol puis bien plus tard chez les romains dans un « brasero ». La fumé qui se répandait dans la pièce était éliminée par une ouverture dans la toiture....Les premières cheminées apparaissent à l'époque gallo-romaine.

Depuis le moyen âge, la cheminée a été pendant plusieurs siècles le seul moyen de chauffage. Dans la maison paysanne, seule la cuisine possédait une cheminée. Elle était , dans notre région, située dans le mur porteur entre la cuisine et la chambre.

Dès la fin du XVII° siècle, on perçait le mur pour y placer une plaque de fonte, souvent décorée, quelquefois datée, produite par les forges comtoises comme Varigney.

Cette plaque appelée «plaque de cheminée» accumulait la chaleur et en répandait un peu dans la chambre. De chaque côté, un petit banc en pierre appelé «chauffe panse» permettait de se tenir au chaud.

Outre sa fonction de chauffage, la cheminée permettait la préparation des repas. La marmite dans laquelle cuisait le repas était pendue au dessus de la flamme par une «crémaillère». Elle avait en plus une fonction importante pour l'époque de « fumoir » qui était avec le sel un moyen de conservation de la viande en particulier celle de porc. Elle assurait aussi l'éclairage de la cuisine pendant les longues soirées d'hiver. C'est autour d'elle que les membres de la famille et les amis se réunissaient pour la veillée.

    Au cours du XVIII° siècle, les plus riches installent dans les chambres et les salons des fourneaux de faïence originaires d'Alsace ou d'Allemagne.

C'est à partir de 1750 que se diffuse le fourneau de fonte moins volumineux et moins cher.
En ville nobles et bourgeois installent ces fourneaux en fonte dans des pièces non chauffées auparavant ( chambres à coucher, cabinets de travail, bibliothèques … . Ces fourneaux en fonte sont dits «à trous et à marmites». Ils peuvent recevoir suivant le modèle 2,3 ou 4 marmites.

Dès le XVIII° siècle, il existe des modèles différents, classés en séries en fonction de la taille du fourneau et du diamètre des trous correspondants aux marmites et aux rondelles qui bouchaient les trous sans marmite.

Les nombreuses fonderies haut saônoises s'en firent une spécialité. On en fabrique à Varigney, bien sûr, mais aussi à Fallon, Magny Vernois, Baignes, Arc les gray …

 

    Capture d ecran 26 1   

 

      (Enders : la lessive 1890 ) Musée des Beaux Arts et d'Archéologie de Besançon

Une cuisine typique de la fin du XIX° siècle. Autour d'un fourneau  en fonte à deux trous  allumé, les enfants jouent. Derrière, une scène de lessive

                                                                                

Varigney medailles     5 médailles obtenues à diverses expositions universelles dont 2 à celle de Paris en 1867

     Les «fourneaux à marmites» de Varigney sont très estimés et se vendent dans tout l'est de la France jusqu'en Savoie         

    Dans nos villages, petit à petit, les paysans s'équipèrent aussi et installèrent un fourneau dans la chambre. C'est depuis cette époque que la chambre du rez de chaussée où était placé le fourneau fut appelée «le poêle».

Pendant des siècles , le recensement s'est fait par «feux» et non pas par personnes. C'est à dire tous ceux qui habitaient la même maison. Et on a gardé aussi une importance au mot « foyer ». Par exemple , on emploie toujours le terme «femme au foyer»....

 

          

 

  Varigney fourn 7                                                                                              Varigney fourn

           "NOVESSOR", forneau de l'ancienne école de Dampierre                                                                   fourneau à 4 marmites

                 et de la chapelle de Varigney

 

                                                                                       

                         Varigney fourn 2                                                                       Varigney fourn 5

                                         fourneau de salle commun                                                                                                             fourneau de salle "bourgeois"                              

                                                                                                                                               

  

                             Varigney fourn 4                                                                                         Varigney fourn 6

                           fourneau de l'ancienne mairie de Dampierre                                                                                                                                cuisinière  " Le Planey"                                                                                                                                            

 

 

 

                        Img052 1          c                                                                                 Varigney fourn 7                                                                                                                            cloche à 6 fers pour repasser                                                                                                                             "buanderie" pour la lessive, les conserves

                                                                                                                                                                                 et la cuisson d'aliments pour le bétail

 

le chauffage

 

     La cuisine en 1881

     
Capture d ecran 22 1

 

Plus tard, la cuisinière est placée sous la cheminée

   

     Capture d ecran 26 2    

     Capture d ecran 27

 

  Le chauffage du lit

 

Capture d ecran 39

 

     On chauffe le lit avec différents objets : une simple pierre ou une brique  préalablement chauffée au four, une bassinoire ( photo 1), un moine chargé de braises de  l'âtre ( photo 2), une bouillotte d'eau chaude ( photo 3)

 

              La cheminée chauffe aussi le "poêle"                                                                                    Capture d ecran 23

 

     Capture d ecran 24

 

 

 Des consignes de chauffage

      " Qu'il nous soit seulement permis de souhaiter qu'on parvienne à assurer, dans toutes les pièces d'un appartement ou d'une maison, une chaleur constante de dix à douze degrés, ce qui nous dispenserait de tout autre mode de chauffage surtout dans les salles où le nombre de personnes présentes contribue avec l'aide de l'éclairaghe à élever suffisamment la température"

     (  AUDAN, journaliste.1903 )

 

     "16°C est une température maximale à ne pas dépasse sous peine de complications physiologiques "  (Manuel de l'éducation ménagère .1936)

  source  partie chauffage :  Pierre-Yves Lombardot , Marie Spinelli-Flesch ( dossier chauffage Avril 2013)

 

 

   

 

                        

     

                         

                                                        

                 

                                                                                 

Commentaires (3)

EVRARD
  • 1. EVRARD | 24/04/2018
Bonjour,
Je possède un fourneau de salle "bourgeois" en fonte et fabriqué à Varigney.
J'aimerais savoir quel prix peut-il valoir.
Merci de me transmettre des informations si
en possédez.
altan
  • 2. altan | 18/04/2018
Bonjour,j ai un fourneau à 4 marmites de Varigney haute saone numeroté "4" novessor.
Il est à restauré mais en super etat etant donné l'age qu'il a.
Pour de plus amples informations,contactez moi au 0643691876.
viellard
  • 3. viellard | 06/11/2017
Bonjour
Je recherche un poele de Baignes (Hte Saone), auriez-vous un contact pour en acquérir un ?
Amicalement
Patrick Viellard

Ajouter un commentaire